Charlie Hebdo: ces deux gourdes qui ont déshonoré le Prophète…

la page à papi

Nous avons vengé le prophète, hurlaient les barbares arabes à barbe ou sans barbe après le massacre. Nous avons tué Charlie Hebdo…

Je suis Charlie... Brown

Heu…

Yo soy Charlie. Je suis Charlie. Cogito, ergo sum Charlie… Et non, cet attentat n’aura ni éteint la flamme de Charlie Hebdo ni amélioré la position du Prophète sur l’échiquier politico-religieux. D’ailleurs, à en juger par cette solidarité ostentatoire que manifestent les médias à travers le monde, c’est pas demain la veille de l’extinction des feux! Et que dire de cette initiative commune de la presse québécoise de publier aujourd’hui dans tous les quotidiens du Québec  les caricatures qui avaient suscité la rage des fous d’Allah…

Le flambeau n’a pas été éteint; au contraire, il aura été multiplié. C’est ça, la vengeance du Prophète? C’est ça, la Victoire d’Allah sur  les Infidèles? Si tant est que tu NOUS refuses le droit au doute, alors va…

Voir l’article original 698 mots de plus

Publicités

Je pleure la liberté

Le blogue de Joanne Marcotte

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je peine à lire et à écouter tout ce qui s’écrit et se dit sur le triste et fatal acte de barbarie à Charlie Hebdo.

Je pleure la liberté, je pleure ces soldats dessinateurs à qui il serait indécent de se comparer et je pleure pour leurs familles. « Nous sommes tous Charlie? ». Je ne crois pas. En toute humilité, bien rares sont les véritables combattants de la liberté d’expression et d’opinion. Bien rares sont ceux qui dessinent, écrivent, parlent en sachant très bien que leur vie est en danger et qu’ils sont littéralement dans la mire de lâches barbares.

Eux, ç’en étaient des vrais et je les salue bien bas en leur exprimant toute ma reconnaissance et ma gratitude. Qui sait? Peut-être s’agira-t-il ici d’un point tournant dans l’histoire du prochain siècle? Peut-être en retirerons-nous la voie à suivre dans cette guerre…

Voir l’article original 479 mots de plus