Je pleure la liberté

Le blogue de Joanne Marcotte

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je peine à lire et à écouter tout ce qui s’écrit et se dit sur le triste et fatal acte de barbarie à Charlie Hebdo.

Je pleure la liberté, je pleure ces soldats dessinateurs à qui il serait indécent de se comparer et je pleure pour leurs familles. « Nous sommes tous Charlie? ». Je ne crois pas. En toute humilité, bien rares sont les véritables combattants de la liberté d’expression et d’opinion. Bien rares sont ceux qui dessinent, écrivent, parlent en sachant très bien que leur vie est en danger et qu’ils sont littéralement dans la mire de lâches barbares.

Eux, ç’en étaient des vrais et je les salue bien bas en leur exprimant toute ma reconnaissance et ma gratitude. Qui sait? Peut-être s’agira-t-il ici d’un point tournant dans l’histoire du prochain siècle? Peut-être en retirerons-nous la voie à suivre dans cette guerre…

Voir l’article original 479 mots de plus

Publicités

Placardons le web de ces caricatures qui dérange tant.

Le Minarchiste

charlie-hebdo-shooting-tribute-illustrators-cartoonists-11

Devant l’horreur des attentats survenus à Paris cette semaine, la moindre des choses que nous puissions faire est de placarder le web de ces caricatures qui ont tant enflammé la bande d’abrutis arriérés qui sont derrière ces attentats, non pas pour signifier qu’on les approuve ou qu’on les trouve drôles question de leur faire bien comprendre que notre liberté d’expression n’est pas négociable, bien que certains politiciens occidentaux n’hésitent parfois pas à piler dessus quand ça les arrange.

D’ailleurs, je me réjouis de voir que beaucoup de médias qui rapporte le drame de Charlie Hebdo insère quelques unes de ces caricatures (dont La Presse et Contrepoints). On peut donc dire que ces idiots de terroristes se sont tirés une balle dans le pied puisque ces images qui les insulte tant sont maintenant partout en conséquence de leur acte!

J’invite donc tous mes lecteurs qui ont aussi un blogue à copier/coller…

Voir l’article original 50 mots de plus

2014 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2014 de ce blog.

En voici un extrait :

Un métro New-Yorkais contient 1.200 personnes. Ce blog a été visité 5 800 fois en 2014. S’il était un métro New-Yorkais, il faudrait faire 5 voyages pour les déplacer tous.

Cliquez ici pour voir le rapport complet

C’est bien, mais pour la prochaine année, je serai plus actif. je veux que plus de gens me lisent. Je serai donc plus actif, d’autant plus que j’ai des brouillons en préparation et je puise mon inspiration partout.

Me reste à travailler sur mon syndrôme de la page blanche et ma procrastination…

Suicide de Robin Williams, traitement médiatique et réseaux sociaux

L'actualité sociale et communautaire. Prostitution, Drogue, alcool, gang de rue, gambling

Mauvaise couverture du suicide de Robin Williams

Dérapage des réseaux sociaux

Raymond Viger Dossier Suicide

intervention crise personnes suicidaires suicide se suicider mourir sans souffranceJ’ai fait parti de ceux qui ont sensibilisé les médias sur l’importance parler du suicide d’une façon responsable et adéquate. Parce qu’en parler n’importe comment risque de créer des mythes autour du suicide qui seront difficiles à défaire par la suite.

Parler du suicide d’une façon positive peut créer des réactions d’imitation, faussement faire croire à des personnes fragiles que le suicide pourrait être une option pour eux.

Le suicide de Robin Williams

Je ne voulais pas prendre position dans le suicide de Robin Williams. Parce que j’ai les yeux cernés par la fatigue. Je travaille 15 heures par jour. 7 jours sur 7. Parce que j’interviens déjà sur Internet auprès de personnes fragiles qui sont envahies par des pensées suicidaires. Parce que je vais écrire ce billet sans avoir le temps de le…

Voir l’article original 688 mots de plus